Communiqué de Presse - 20 septembre 2021 - Jour 1 - Les Dragon ouvrent le bal lors des Régates Royales.

COMMUNIQUE DE PRESSE 20/09/21 - Jour 1

 

Les Dragon ouvrent le bal lors des Régates Royales

 

Organisées par le Yacht Club de Cannes du 19 au 25 septembre, les 43èmes Régates Royales, s’annoncent comme un très grand millésime, et de fait se disputent à « guichets fermés ». Ce sont les Dragon qui ont ouvert le bal ce lundi 20 septembre, disputant deux belles courses dans des conditions météo idylliques – grand soleil et petite brise thermique. Demain mardi, les « Classics » entrent en piste.

La flotte des Classiques sur le Quai Laubeuf.  D. Ravon

 

Pour la communauté des Dragon, la majorité étant issue de la voile olympique et de la régate de très haut niveau, les Régates Royales sont le théâtre du « French Open Championship », avec tous les ténors internationaux de la série, du Russe Anatoly Loginov, ancien champion d’Europe, à Géry Trentesaux, numéro un français ou encore l’Allemand Marcus Wieser, double vainqueur de la Gold Cup, le championnat du monde de la série.

 

Le Dragon, dessiné en 1929 par le Norvégien Johan Anker, est à l’opposé de la tendance architecturale actuelle, prônant des bateaux larges, légers et toilé. Ce sublime bateau le plus souvent mené par trois gaillards est à la fois très élancé, étroit et lourd. D’une longueur de 8,90 mètres, sa largeur n’est que de 1,95 mètre pour un poids de 1,7 tonne dont une tonne de plomb dans la quille aussi longue que courte. On ne sait si on le surnomme « le Roi des Rois », car de nombreuses têtes couronnées ont brillé à son bord, à commencer par le Roi Constantin II, dernier souverain de Grèce et Prince du Danemark, et qui a été champion olympique aux JO de Rome en 1960 à la barre de son Dragon, ou car ce bateau hyper technique, nécessite un énorme bagage technique pour en tirer la quintessence. Il faut dire que le barreur est ses équipiers ont à leur disposition une bonne trentaine de cordages baptisés « bouts » sur un voilier, permettant de le régler dans toutes les dimensions.

 

A Cannes, en ouverture des Régates Royales, ils sont 31 à ferrailler. Ce lundi 20 novembre, dans une brise thermique de secteur Sud d’à peine dix nœuds et un temps de rêve, ce sont les Bretons de Nénette Sea to See (Fra 413) qui ont effectué une véritable démonstration, prenant deux excellents départs et exploitant parfaitement les bascules de vent sur la gauche près des îles de Lérins. A la barre, Gauthier Guillou, ingénieur chez Mer Concept, l’écurie de course de François Gabart, aux réglages, Gwen Chapalain, l’un des meilleurs experts du Dragon, et enfin à l’avant, Jacques Caraes, fort de quatre courses autour du monde, d’une campagne de Coupe de l’America, et qui aujourd’hui est directeur de course du Vendée Globe, n’ont laissé que les miettes à leurs adversaires.

 

La phrase du jour :

« On ne pouvait rêver meilleur début de régate. Nous gagnons les deux courses. Le plan d’eau cannois est juste exceptionnel. Je découvre un peu le Dragon et n’a que très peu régaté sur ce type de voilier, mais Gwen (Chapalain) aux réglages connaît le bateau sur les bout des doigts et Gauthier (Guillou) est un excellent barreur. C’est un bateau merveilleux mais très technique et le niveau est vraiment élevé. C’est que du bonheur ! Vivement demain. » Jacques Caraës (Nénette Sea to Sea)

 

Le partenaire du jour : Banque Populaire Méditerranée 

« Armateur de voiliers de compétition depuis 1989, mécène de l’association Eric Tabarly et de la flotte des Pen Duick, partenaire de la Fédération Française de Voile depuis 2000, la Banque Populaire est un acteur impliqué dans toutes les dimensions de la voile, de l’initiation en club à la compétition au plus haut niveau. Notre engagement voile se décline notamment sur le territoire méditerranéen. Les Régates Royales de Cannes sont le rendez-vous des passionnés de l’histoire du yachting, un univers légendaire fait de splendides bateaux, pour certains centenaires ou classés monuments historiques. Histoire, passion, artisanat, transmission, partage, voile, performance… les parallèles avec l’univers de l’enseigne Banque Populaire Méditerranée sont nombreuses et évidentes, nous ne pouvions donc qu’encourager et être une fois de plus soutien de ce magnifique événement. » Sabine Calba Directrice générale.

 

La photo du jour : Les Bretons de Nénette Sea to Sea (en tête de la flotte) ont remporté les deux premières manches du French Open Championship lors des Régates Royales. Photo J. Lérin

 

 

 

Service de presse Régates Royales

Yacht Club de Cannes

Contact presse et photos sur demande : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.